BALOU

lechienbalouP1020236P1020234photodeMonique2 (2)


BALOU
 

Tombé d'une voiture au coeur de l'hiver 2011, traumatisé, comme tétanisé, il restait là, à l'entrée du village, se protégeant de la neige et du froid comme il pouvait.
Il dépérissait de jour en jour,  la faim le pousse à errer dans le village espérant y trouver quelques déchets à manger.

Son regard apeuré croise celui d'Hélène.


Hélène comprend tout de suite.  Au pas de course elle part chercher de la nourriture, la dépose sur la route, fait quelques pas en arrière pour ne pas l'effrayer.
En quelques secondes il engloutit goulûment toute la gamelle.
Le ventre plein pour la journée, il repart à l'entrée du village, espérant probablement que son maître revienne le chercher.

Hélène n'est pas la plus aisée du village, bien au contraire, sa maigre retraite de commerçante ne lui permet aucune fantaisie, mais sur cette commune de Haute-Loire, peuplée d'environ 460 âmes , seul le coeur d'Hélène bat pour nos amis à 4 pattes.

Nos pensées vont vers vous MONSIEUR GANDHI, vous qui avez dit
"On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités".
Notre chemin est encore bien long pour être une GRANDE NATION.

Baptisé BALOU, Hélène lui mitonne tous les jours une bonne gamelle et avec une grande patience gagne du terrain, mètre par mètre, l'obligeant à se rapprocher de sa maison, elle veut le mettre à l'abri pour l'hiver.
Aujourd'hui, Hélène met la gamelle à l'intérieur de sa maison.

Méfiant, un peu hésitant, il franchit le seuil, mange et sort tranquillement. C'est gagné !.
Plus que quelques jours et BALOU s'installe dans le vieux local du magasin, dort sur un fauteuil et se laisse caresser.


Pour les beaux jours, Hélène lui a fait construire une niche ou l'on peut lire " GAMELLE DU COEUR ", et lorsqu'elle part en promenade avec son chien Youki, BALOU est à ses côtés, libre, heureux.

LE JARDIN DES CHATS fait parvenir régulièrement de la nourriture à Hélène pour que BALOU et les autres ne manquent de rien.