lettre à Laurent WAUQUIEZ

img046 - Copie


Monsieur Wauquiez,

C'est à l'homme, au député et au président de région que nous adressons ce courrier que nous aurions préféré ne jamais avoir à vous envoyer.
Depuis sa création en 2011, notre association se heurte régulièrement à de nombreux obstacles, de toutes sortes, entravant les missions et objectifs que nous nous sommes fixés.
Nous n'ignorons pas votre engagement en faveur des chats sans maître, aussi comprendrez-vous notre indignation et désarroi.  Depuis le changement de la loi. en Janvier 2015, nous avons, à la demande de nombreux administrés, contacté plusieurs maires, leur demandant de bien vouloir signer des conventions de stérilisation pour les chats libres, conventions suivies de projets de sensibilisation éducative et pédagogique mis en place avec les centres de loisirs, les écoles ou les centres pour handicapés, sans coût supplémentaire pour les municipalités, seule la municipalité d'Allègre a accepté [voir PJ n° 1)

Alors que:
Fin 2014 : - courrier à Monsieur Daniel Boyer, maire de St. Christophe sur Dolaison où l'association a son siège depuis sa création, à ce jour aucune réponse écrite, seule réponse verbale « On ne veut pas payer pour les autres» occultant les fondements mêmes de notre société.
- En 2015, courrier à Monsieur Jean-Pierre Tourette, maire de Vergezac, à ce jour aucune réponse.

- Début 2015, courriers et mails à Monsieur Raymond Abrial, maire de St. Pierre-Eynac, conseiller général du canton de St. Julien-Chapteuil et président de la communauté de communes du Meygal où pas moins de 56 chats sans maître ont été recenses. Désespoir et colère des administrés qui apprennent que Monsieur Abrial trouve avec aisance le budget pour le local pétanque. ou les chemins de randonnées. ou encore le projet du mur d'escalade, et reste indifférent à la souffrance de ces animaux abandonnés suite à des décès. Face à une telle misère, plusieurs habitants ont assumé, stérilisations, soins, nourriture, mais ne peuvent plus actuellement financer autant de frais. Notre dernier courrier de fin Janvier 2016 est à ce jour, lui aussi, sans réponse[PJ n° 3)
- Courrier à Monsieur Michel Arcis (PJ n° 4) maire du Monastier sur Gazeille, vice président de la communauté de commune. Ce courrier, lu lors de la réunion du conseil le 28 Janvier dernier a été l'objet de toutes les railleries, Monsieur le maire s'est targué d'avoir trouvé la solution pour se débarrasser de manière expéditive de 30 chats, avec les chasseurs venus en nombres. Une personne de l'assemblée a même suggéré de préparer du chat farci lors de leur prochaine soirée tripes.
Nous sommes bien loin des élus oui doivent montrer l'exemple. et sommes extrêmement choqués par la démesure et l'indécence de ses propos affligeants, méprisant le travail et le courage de ces pères et mères nourriciers en milieu hostile. Car, Monsieur Wauquiez, quoi de plus émouvant que les larmes d'un monsieur âgé et handicapé qui vous explique que son voisinage massacre les chats et chatons dont-il s'occupe, alors que ces animaux représentent sa raison d'exister. de se sentir utile. heureux de sortir sa chaise sur le pas de sa porte et les regarder vivre.
Préserver ces moments de vie, c'est cela, pour nous, s'occuper de nos aînés, mais c'est aussi monter des proiets avec les maisons de retraite comme nous le ferons cette année, après avoir, l'an dernier, travaillé avec les enfants. [voir site: http://lejardindeschats.bonplanlocal.fr]

Associations et SPA sont là pour vous aider à faire de votre région un modèle d'exemplarité. C'est pourquoi nous plaçons en vous tous nos espoirs, car nous savons que vous trouverez les arguments nécessaires au déblocage positif de ces situations inextricables, afin que ces animaux, à défaut d'être aimés, soient au moins respectés à leur juste valeur.
 Nous restons à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire que vous jugeriez utile et nécessaire.
Dans l'attente,
Recevez, Monsieur Wauquier, l'assurance de notre parfaite considération.


Nadine Issartel, présidente de l'association