SINA

image1
SINA

Dimanche 26 août,je viens d'être baptisée SINA par Nancy, une jeune dame qui vient de me sauver la vie.
J'étais sur le point de me laisser mourir, je chancelais et n'arrivais plus à tenir
sur mes pattes, je me laissais tomber de fatigue aprèsz avoir fais quelques pas. Je ne sais pas comment j'ai pu survivre aux mois de errances et à la canicule.
La providence m'a conduite sur ce parking d'ancien centre de vacances aménagé en petites résidences. C'est là que Nancy m'a vu, titubante, une plaie sous mon ventre laissait s'écouler un liquide sanguinolent. Elle s'est approchée de moi, m'a prise dans ses bras, j'ai immédiatement compris qu'elle ne me voulait pas de mal.
Quelques minutes plus tard, elle me déposait sur un confortable canapé, m'offrait à boire et à manger, j'avais presque oublié qu'un être humain pouvait avoir de telles attentions à mon égard.
Je percevais de l'angoise chez Nancy qui était en communication avec le vétérinaire de garde, elle décrivait ma plaie purulente avec un tremblement dans la voix. Après avoir raccroché, elle est venue vers moi avec du désinfectant et des pansements.
Quel réconfort d'être dorlotée !!! Je me sentais propre, et je pouvais enfin m'endormir en toute sécurité.
Nancy, sur les conseils du vétérinaire a contacté l'association, et le lendemain je partais pour la clinique.
Endormie, nettoyée, rasée, le vétérinaire a découvert de nombreuses tumeurs, il m'a passé une radio, par chance je n'avais pas de métastase aux poumons, l'intervention peut être réalisée.
Je me suis réveillée quelques heures plus tard, faible et emmaillotée, mais je reprends vite de l'apétit et des forces, j'en aurais besoin pour la deuxième intervention dans un mois 1/2.
Je suis restée en quarantaine à l'association ou je reçois des soins deux fois par jour.
Nancy et ses enfants souhaitent m'adopter et m'offrir une bonne fin de vie.
D'après le vétérinaire SINA était en errance depuis plusieurs mois, très maigre, le poils souillé, déshydratée, c'est un miracle qu'elle est pu survivre dans l'état de faiblesse ou elle a été trouvée.
Elle n'est pas identifiée, elle n'est pas craintive, connait la litière, la main de l'homme, et a probablement vécu en intérieur une partie de sa vie.
Comment peut-on abandonner son animal dans cet état ???
Malheureusement, nous ne pourrons jamais retrouver ses propriétaires, et c'est encore un acte de maltraitance qui restera impuni !!!